Marseille 2-1 Bâle match fini

Marseille 2-1 Bâle match fini

10 mars 2022 Non Par stream7hd

Malgré un but rageant encaissé en fin de partie, l’Olympique de Marseille a assuré l’essentiel. Séduisant pendant plus de 75 minutes, le club phocéen a pris le meilleur sur le FC Bâle (2-1) ce jeudi lors du 8e de finale aller de la Ligue Europa Conférence au Stade Vélodrome.
Dès les premières minutes, les Marseillais se projetaient vers l’avant et Ünder était tout proche d’ouvrir le score avec un tir enroulé sur le poteau ! Dans la foulée, Payet donnait un nouveau frisson au public du Stade Vélodrome avec une demi-volée qui frôlait la lucarne adverse…
Puis à force de pousser, l’OM bénéficiait d’un penalty avec un pied très haut de Pelmard dans le visage de Guendouzi. Face à Lindner, Milik ne tremblait pas avec une panenka (1-0, 18e) !
Largement dominateurs, les hommes de Sampaoli monopolisaient ensuite le ballon et Pelmard devait sauver son équipe sur sa ligne sur une énorme occasion pour Guendouzi.
En réaction, les Suisses se procuraient enfin une opportunité avec un tir non cadré à bout portant de Ndoye… Juste avant la pause, Milik, sur un caviar de Payet, perdait son duel face à Lindner alors que Mandanda se montrait attentif sur une frappe lointaine de Ndoye.
Au retour des vestiaires, les Phocéens avaient encore l’opportunité de faire le break à la suite d’une ouverture sublime de Payet pour Ünder, mais Guendouzi ratait totalement le cadre…
Après une nouvelle action initiée par Payet, Gerson avait cette fois-ci une occasion en or mais Tavares sauvait les siens sur sa ligne ! En démonstration, l’OM enchaînait les vagues et le poteau secondait encore Lindner sur un tir de Milik.
A force de pousser, les Phocéens retrouvaient enfin la faille avec un premier tir de Rongier repoussé par Lindner avant une reprise à bout portant de Milik (2-0, 68e) ! Pourtant en maîtrise, Marseille se mettait en difficulté tout seul avec un marquage trop laxiste de Peres sur Esposito, qui trompait Mandanda d’un tir croisé (2-1, 79e).
Dans la foulée, les Phocéens se faisaient une énorme frayeur avec une remise de la tête de Rongier sauvée in-extremis par Mandanda devant sa ligne ! Fébrile dans les dernières minutes, l’OM conservait tout de même cet avantage au score mérité.