PSG 3-0 Bordeaux match fini

PSG 3-0 Bordeaux match fini

13 mars 2022 Non Par stream7hd

Face à la grosse colère du public du Parc des Princes à la suite de l’élimination en Ligue des Champions, le Paris Saint-Germain a répondu avec une large victoire contre Bordeaux (3-0) ce dimanche lors de la 28e journée de Ligue 1.
Dans une ambiance hostile avec la colère des supporters contre les Parisiens après l’élimination en Ligue des Champions, les Bordelais réalisaient une belle entame avec une frappe d’Oudin repoussée par Navas puis une tête d’Onana qui filait devant la cage francilienne. Par la suite, le PSG prenait le contrôle du ballon sur un tout petit rythme avec des sifflets nourris contre Neymar et Messi de la part des fans.
Et sur une première occasion, le chouchou du Parc, Mbappé, parvenait à faire la différence avec une frappe puissante à la suite d’une superbe déviation de Wijnaldum (1-0, 24e). Malgré cette ouverture du score, le climat restait tendu avec des chants et des banderoles, notamment contre Leonardo, dans un match peu animé. Jusqu’à la pause, cette partie avait du mal à s’emballer à l’exception d’une petite échauffourée entre les deux formations…
Au retour des vestiaires, le PSG parvenait à faire le break avec un caviar d’Hakimi pour Neymar, qui marquait à bout portant (2-0, 52e). Copieusement sifflé, le Brésilien ne fêtait pas ce but… Dans la foulée, Paris obtenait un penalty pour une faute de Marcelo, mais la VAR intervenait et signalait un hors-jeu au début de l’action. Malgré ce petit répit, Bordeaux continuait de couler avec un troisième but signé Paredes, auteur d’une frappe en lucarne sur un ballon mal repoussé (3-0, 61e).
Dans un Parc quasiment différent à cette large domination, le PSG commençait doucement à gérer les débats face à des Bordelais totalement inexistants depuis la pause. Puis sur un tir d’Adli repoussé par Navas, Mara semblait poussé dans la surface par Kimpembe, mais l’arbitre et la VAR ne bronchaient pas. A l’exception d’un tir sur le poteau de Messi, la fin de la partie était calme et Paris l’emportait sous des huées au coup de sifflet final.