Stéphanie Frappart une pionnière à la notoriété grandissante

Stéphanie Frappart une pionnière à la notoriété grandissante

8 juin 2021 0 Par stream7hd

« Petite voix » mais grande « diplomate », Stéphanie Frappart continue de montrer la voie aux femmes arbitres: la Française sera bientôt la première femme à arbitrer à l’occasion d’un Euro masculin de football (11 juin – 11 juillet).

Cette participation au Championnat d’Europe des nations est un nouveau jalon pour cette pionnière talentueuse et charismatique (37 ans), qui gravit les échelons à toute vitesse: première femme au sifflet en deuxième division française (2014) puis en Ligue 1 masculine (2019), première femme à diriger la Supercoupe d’Europe en août 2019 puis première femme à officier en Ligue des champions en décembre dernier…

Et la voilà maintenant à l’Euro, organisé dans onze pays du continent, après avoir déjà été au sifflet lors du tournoi féminin en 2017 ou lors du Mondial 2019 dames organisé en France. « C’est une belle évolution, une reconnaissance de mes qualités et de mes compétences.

C’est ma ligne de conduite depuis le départ, on me choisit pour mes compétences et pas pour mon genre », a commenté la Francilienne la semaine dernière lors d’une rencontre avec la presse au siège de la Fédération française (FFF).

En L1, Frappart fait l’unanimité: elle s’est attirée les louanges des acteurs du jeu, qu’ils soient sur le terrain ou sur le banc de touche. « Elle a beaucoup de diplomatie », avait confié l’entraîneur de Lille, Christophe Galtier, après ses débuts en L1, en 2019. « Il suffit qu’elle sorte un regard, un sourire, un geste… et ça s’arrête. »

« Elle a une petite voix mais elle a du charisme, de la personnalité », avait décrit le milieu Pierre Bouby, qui l’a côtoyée en L2 avec Orléans. « Elle utilise des mots justes, elle explique, elle est diplomate et on peut discuter avec elle. »